Je disais l'autre jour, qu'il y a quelque chose qui me touche beaucoup, à chaque fois que je reviens ici ... c'est quelque chose que je n'ai encore jamais vu ailleurs, pourtant la pratique devait être courante ( ?) ...

Dans cette église, on peut se laisser emmener 150 ans en arrière, dans le quotidien d'hommes et de femmes, qui ont vécu l'angoisse de perdre un être cher, et qui en remerciement envers les Saintes Maries, ont fait peindre des ex-votos où l'on voit l'évènement qui a suscité leurs ardentes prières ...

Je me sens émue, à la fois par empathie pour ces petits faits divers qui ont touché des êtres, par une forme de tendresse envers leur foi et leur gratitude, par une certaine intimité qui nous est donnée à travers les siècles avec ces gens, et j'aime observer ces scènes de vie quotidienne - malgré leur contenu peu joyeux - pour leur aspect témoignage d'une époque: vêtements, transports, mobilier, mais aussi formules et calligraphie ... j'aime aussi le côté maladroit et naïf des représentations ...

Je ne suis pas la seule, car il y a souvent du monde qui s'arrête longuement devant cette galerie de tableaux qui ornent une grande niche du mur latéral droit ...

Cette église est très sobre, voire austère ... et même si elle fut construite comme un château fortifié, elle aurait pu au fil des siècles et de la pacification, s'orner de nombreux tableaux ... mais non ... il y a peu de représentations religieuses, en revanche, il y a tous ces petits tableaux, dont je n'ai photographié à peine le quart je pense ... 

Je ne me sens pas de vous faire un speech sur l'histoire intéressante de cette église, vous trouverez plus d'infos sur Wikipedia et sur le site du presbytère     (Vous remarquerez, si vous y allez, que l'histoire du lieu ne commence pas tout à fait à la même époque, selon l'obédience de l'informateur ...) Place aux photos ...

Copie de PA220059

Copie de PA220072

Copie de PA220071

Copie de PA220058

Copie de PA220075

Copie de PA220076

Copie de PA220077

Copie de PA220078

 

Copie de PA220074

Enfin, un autre lieu particulier et unique, c'est la crypte, où se trouve la statue de Sainte Sara, honorée par les gitans. La voute sombre et basse, les dizaines de petites bougies, cette femme à la peau noire recouverte d'une multitude de capes brodées, créent une atmosphère mystérieuse et chaleureuse à la fois (... il y fait chaud, c'est vrai ! ) De nombreuses photos de croyants gitans ornent les murs, ainsi que des prières ...

Copie de PA220063

Cette église ne ressemble à aucune autre, c'est sûr !!!

Et pour finir par une bouffée d'air frais et tonique, je vous invite sur le toit de l'église, avec une vue fantastique à 360 degrés !!!