Oh, elle est longue et tumultueuse, l'histoire de cette Cité ... 

Pour être tout à fait franche, je ne me suis même pas documentée avant de m'y rendre ... j'ai une fois de plus improvisé, et j'ai franchi l'enceinte de cette imposante Cité, sans en connaître l'histoire ...

C'est pour poster cet article que j'ai fait quelques recherches, c'est là que j'ai appris que ce lieu était occupé depuis le  VIII ème siècle av.JC, à 2 km de la Cité actuelle ... deux siècles plus tard (-VI) , l'oppidum de Carsac est alors transféré sur la butte qui domine la plaine de l'Aude ... 

Si ça vous saoûle, vous pouvez passer directement aux photos, ça ne me vexera pas ...

Au II ème siècle av. JC, Carcaso  est intégrée à la nouvelle colonie romaine, la Narbonnaise ... au III ème siècle de notre ère, la ville romaine se dote de fortifications face aux invasions ... on peut encore les voir aujourd'hui ... 

Après ça se complique, ouh la la ... il y a les vicomtes de Trencavel à partir du XI ème, la lutte contre "l'hérésie cathare" menée par des croisés venus du nord (Simon de Montfort) ... vingt ans de guerres, de sièges, de revirements, bref, ce n'est pas clair, chacun tire la couverture à soi, s'allie, trahit, etc, bref ... l'Histoire, quoi ... et ça dure encore jusqu'en en 1271, où la Cité est intégrée au domaine royal, alors en pleine expansion ... Ces années de lutte entre les Trencavel et le pouvoir capétien entraînent de sérieuses modifications sur la Cité ... de grands chantiers sont entrepris à partir de 1240, et ça dure des dizaines d'années ...

"Carcassonne devient ainsi une des places fortes emblématiques du pouvoir royal sur la frontière qui sépare la France de l'Aragon ..."

Avec le traité des Pyrénées en 1659 qui rattache le Roussillon aux possessions françaises, la Cité perd son rôle stratégique, ses ouvrages défensifs sont laissés à l'abandon ... au XIX ème siècle, la Cité - ville haute - est quasiment désertée, au profit de la ville basse ... Elle se détériore, les entrepreneurs locaux viennent se servir en matériaux de construction, les tours servent de garages ou de hangars, les lices sont envahies de nouveaux logements, la Cité médiévale est destinée à être rasée ...

Emu par sa décomposition, un habitant de la Cité (noble et historien) commence une nouvelle "croisade": le sauvetage de la ville haute ... finalement, Napoléon III autorise les travaux, dont le projet a  été confié à Viollet-le-Duc ... ces travaux de restauration sont considérés comme entièrement terminés, en 1913 ... Cette restauration est controversée, on lui reproche de nombreuses erreurs, cependant elle a tout de même permis de redonner à la cité une image cohérente. Aujourd'hui, les travaux de maintenance respectent les modifications apportées par Viollet-le-Duc, car elles font maintenant partie de l'histoire de cet ensemble architectural ...

En 1997, la Cité est classée au Patrimoine mondial par l'Unesco ...

Bon, je le répète,  je ne savais pas tout ça quand je suis arrivée ... j'ai flâné, prenant des clichés de toutes sortes, du style "comment je sens la ville" ...

C'est parti ...

Pour commencer, "la photo de la fin", clin d'oeil à Paul, et ça donne la date ...

Copie de P3170171

L'entrée de la Cité avant le rush des touristes asiatiques ...

Copie de P3170013

Dame Carcas veille ... (personnage légendaire ...)

Copie de P3170015

Une fois entrés dans la Cité, les visiteurs sont happés, sollicités, par les merveilleuses babioles made in China ...

Il faut en passer par là, avant de voir autre chose ...

En métal, en bois, en plastique, des épées en-veux-tu-en-voilà ...

Copie de P3170023

Copie de P3170158

... ça, c'est pour vous rappeler où vous êtes (des fois que ...)

Copie de P3170024

Poupées, santons, nounours et chevaliers miniatures font bon ménage ...

J'imagine un film où tous ces personnages prendraient vie dans la Cité ... Quelle cohabitation ? Quelles amours ? Quelles trahisons ? 

Copie de P3170025

Ouf, le coup de vent vous a épargné la Tour Eiffel !!!

Copie de P3170029

Ma préférée: j'adore ces tronches qui regardent droit dans les yeux le consommateur curieux ...

Copie de P3170093

Clin d'oeil à Wally ... ici, ça regorge de boutiques de bonbons, de gâteaux, de friandises locales ...

Copie de P3170037

Encore des tronches ... (désolée pour le cadrage un peu bâclé)

Copie de P3170042

Copie de P3170053

Coucou ... Bonnet, écharpe, anorak, il soufflait un vent glacial !!!

Copie de P3170057

Quelques maisons et ...

Copie de P3170063

Copie de P3170077

Copie de P3170070

Copie de P3170080

Copie de P3170101

... on passe aux fortifications ... un vrai dédale plein de charme ...

Copie de P3170108

Copie de P3170112

Copie de P3170113

Copie de P3170116

Copie de P3170117

Copie de P3170121

Copie de P3170125

Copie de P3170130

Copie de P3170131

Retour aux ruelles habitées et ...

Copie de P3170146

 

... économiquement actives ...

Copie de P3170043

 

Miam, cette enseigne emplie de haricots me plaît bien, mais je n'ai pas assez faim pour autant, il n'est que 16 heures ...

Copie de P3170154

Avec ce vent froid, je meurre d'envie de boire du chaud ... mais pas envie de "sucré" ...

ô joie, un bistro qui sert à toute heure ...

Pour moi, ce sera "soupe à l'oignon gratinée" ... lovely ...

Copie de P3170160

 

 

Pour ceux qui voudraient en savoir vraiment plus: 

le très sérieux site officiel de la Cité de Carcassonne

la très connue encyclopédie libre W