Après les premières impressions sur l'île et la petite ville de Khoujir au travers du pare-brise d'un minibus, nous débarquons chez Nikita ...

Quelle surprise en apprenant cela il y a quelques jours !!! Quand on fait des recherches sur l'île d'Olkhon, on tombe forcément sur son site ... je ne m'attendais pas à séjourner chez lui, en revanche, je m'étais dit "il faudra que j'aille voir Nikita, pour me renseigner sur un séjour en workaway, lors d'un prochain voyage" ...

Olga, la directrice de l'Alliance française nous a annoncé que nous allions passer un super séjour en étant hébergés chez Nikita ... la joie ... alors, voici pour aujourd'hui, notre premier contact dans ce lieu de villégiature international, chez un russe francophile qui d'année en année agrandit son "auberge", dans un esprit généreux d'ouverture culturelle ...

Aujourd'hui, je vous y emmène par l'image ... peut-être que plus tard, je vous en parlerai plus en détail, je ne sais pas ... car il me reste encore tant à "montrer" (photos et vidéos) et à raconter ...

Allez, on y va ... (les photos ont été prises à différents moments du séjour)

L'entrée, depuis la rue ...

N 00

Une fois entrés, nous sommes comme dans un village à l'intérieur du village, mais aussi, à l'intérieur, il y a des espaces qui ne font pas partie du complexe: il ne faut pas faire de bourde, et entrer chez d'authentiques habitants de l'île ... c'est assez marrant en fait (sauf peut-être pour les gens qui vivent là ...) Toutes les maisons photographiées font partie du "domaine" de Nikita, soit les maisons sont louées en entier (gîtes) soit "à la chambre" ... ça donne idée de la diversité des conditions de séjour, mais aussi du cadre ... (pour plus d'infos, dont l'historique et les tarifs, le lien vers le site officiel est en fin d'article ...)

N 01

N 02

Oui, vous lisez bien, ici c'est le "bistro français" !!!

N 03

N 04

N 05

Et voici l'endroit où je séjournerai à l'étage: on voit à gauche les ouvertures de la terrasse, et à droite les fenêtres de la chambre que je partagerai avec Olga (Olga stagiaire, pas Olga directrice de l'AF ...). Le rez-de-chaussé était loué par une famille en vacances ...

N 06

Quand on ouvre la porte, on découvre sur notre droite un salon accueillant ...

N 07

... avec vue au-delà des palissades de tôle bleue, sur le "rocher du chamane" ... (enfin, pas sur cette photo ...)

N 08

... sur notre gauche, l'espace chambre, ici Olga fait son lit, moi je dormais dans la zone peinte en bleu, veillée par le bébé phoque au-dessus de moi ... la porte donne sur la douche ... sinon, voyez à gauche le lavabo et la réserve d'eau qu'on remplit à la louche (tous les jours, on nous apporte un seau d'eau fraîche) ...

N 09

La terrasse couverte, qui prend la pluie quand-même ... sur cette terrasse donnait aussi la petite chambre de Michel, un stagiaire de l'équipe francophone ...

N 10

C'est sur notre terrasse qu'avaient lieu tous les matins les cours de russe "pour avancés" (quand il pleuvait ou ventait trop, nos cours se tenaient  dans  "mon salon" ou au restaurant ...)

 

N 11

 

On approche du restaurant, ici son jardin bordé d'une terrasse couverte, avec des boxes où on peut manger en grandes tablées. au fond à gauche, on aperçoit une des cuisinières qui prépare les crêpes pour le petit déjeûner ... (je n'ai pas fait de portrait, dommage)

N 12

 

Le hall d'entrée du restaurant, qui fait aussi office de salon (là où se tenaient les cours de russe "pour grands débutants") de là on accède au resto proprement dit, mais aussi à des chambres, et au bania (sauna russe)

N 13

 

Une autre série, avec monn petit apn ... (les photos précédentes sont prises avec la "Gopro")

N 14

N 15

N 16

N 17

N 18

N 19

 

En ce lieu, le bois est omniprésent, sous toutes les formes ... rondins, madriers, brut ou sculpté, bûches pour le chauffage, planches pour circuler les pieds au sec, "pas japonais", planches en attente de devenir parquet ou portillon, palissades, mobilier ... on entend les charpentiers panter des clous, scier des panches, et ça sent bon les copeaux ... autre matériau très présent, la tôle ... gris ou bleu vif, plus rarement verte ... 

Ce lieu est formidable, rustique mais agréable, paisible ... en 5 mn on est sur la dune, sur la plage, près du Rocher du chamane ... 

On y est chaleureusement accueilli, Nikita et son équipe sont affables et serviables ... On y mange super bien, et à toute heure on peut se servir du thé, le samovar chauffe "jour et nuit" ...

Vous voudriez y séjourner un jour ? les infos, c'est par ici ...

Nous avons tous rêvé revenir ici en hiver ... ce lieu sous la neige, ce doit être magnifique ... et on doit apprécier les bons feux de bois, les thés et les soupes brûlantes , après une balade sur le Baïkal gelé sous un grand ciel bleu et pur ...