Il y a trois ans, en avril 2012, je suis allée au Portugal, dans le cadre de mon travail …

Le pourquoi et le comment relèvent d’une aventure rocambolesque, un coup de bol énorme, une magnifique synchronicité, bref, en 48 heures, j’ai appris l’existence de ce séminaire, j’ai postulé sur la place laissée vacante, et de façon tout à fait incroyable – mais vraie – mes supérieurs hiérarchiques m’ont donné leur aval pour cette semaine de travail en dehors des frontières (de travail, donc payée …), j’ai pu avoir in extremis un billet de bus pour Evora, faire mes bagages et partir …

Il s’agissait d’un séminaire européen de réflexion et d’échanges entre personnes travaillant avec les gitans, sur les thématiques « scolarisation-logement » … Nous étions une bonne vingtaine de personnes, venant des 4 coins de l’Europe … la personne qui était chargée de toute cette organisation était une jeune femme d’origine française, Delphine, salariée d’une association qui travaille auprès des gitans à Moura, l’ADC Moura …

Après cette semaine de travail très intense nous sommes restées plus ou moins en contact …
J’avais fait alors pas mal de photos, et nous avions - dès les premiers jours - évoqué la possibilité de faire un projet qui mettrait en parallèle les deux groupes de personnes avec lesquels nous travaillions, elle à Moura, moi à Loches … je souhaitais aussi revenir pour faire d’autres photos, moins précipitées, plus dans le quotidien, en parallèle avec le même travail photographique à faire dans ma ville … c’est un travail lent, de longue haleine, car il faut gagner la confiance des personnes que l’on photographie …

Bien entendu, en venant au Portugal cet hiver, j’avais idée de reprendre contact avec Delphine … je l’ai contactée en début d’année, et là encore, quelle chance, elle me répond que son équipe est en train de mettre en place un projet, mais que malheureusement, ils n’ont pas de photographe … elle m’apprend aussi qu’elle accouchera prochainement, et que le projet risque d’être un peu ajourné, mais qu’on peut toujours en parler …

Alors voilà comment, à la mi-février, je pars vers Moura, avec comme objectif de rencontrer Delphine et son équipe, prendre connaissance du projet et voir de quelle façon je peux m’y insérer quand le moment sera venu … je prévois un séjour de trois jours maximum, avant de … ( stop, ça, c’est une autre histoire …)
Sans connexion internet pendant quelques jours, ce fut « chaud » de se caler un rendez-vous, je craignais aussi que Delphine soit déjà à la maternité … j’ai improvisé mon arrivée à Moura, croisant les doigts pour ne pas me retrouver le bec dans l’eau …

Quand je suis arrivée en fin de matinée devant le siège de l’association, j’étais toute excitée, et je ressentais les mêmes choses que lorsque je travaillais, les jours où je n’avais pas d’élèves ... il m’arrivait d’improviser une visite dans les locaux de l’association Voyageurs37 avec qui je travaillais en partenariat …

Je passe les détails, Delphine était là, en réunion, on s’est retrouvées pour manger dans un bistrot (ah, l’ambiance réunion de travail pendant les repas dans un bistrot …) et nous avons commencé à parler du projet … pour elle c’était incroyable, mon arrivée pile poil au bon moment … moi aussi je savourais ma chance …

Bon, j’arrête pour aujourd’hui, ça va vous faire trop de lecture …

J’ai le plaisir de partager avec vous ici, quelques photos prises en 2012, chez des gitans résidant à Moura … elles ont été rarement vues, et je ne mets là que des portraits d'enfants, je peux utiliser ces photos, donc ça va …

Copie de DSC_1058

 

 

Copie de DSC_1060

 

 

Copie de DSC_1062a

 

 

Copie de DSC_1086

 

 

Copie de DSC_1123

 

 

Copie de DSC_1141

 

 

Copie de DSC_1143

 

 

Copie de DSC_1171

 

 

Copie de DSC_1172

 

 

Copie de DSC_1173

 

 

Copie de DSC_1175

 

 

Copie de DSC_1184

 

 

Copie de DSC_1197

 

Toutes ces photos ont été rapidement tirées sur papier pour être données aux enfants et aux familles qui avaient posé ...

Les peaux sont marquées par les conditions de vie difficiles, les enfants sont propres ...

Copie de DSC_1242